Prix Jeune Mousquetaire du Premier Roman

Critiques des 5 romans, écrites par les élèves

lundi 30 mars 2015 par Eric BUSSON

Le Cercle des femmes

Le Cercle des femmes de Sophie Brocas nous plonge dans un univers féminin, où quatre générations de femmes se croisent : l’arrière-grand-mère, la grand-mère, la mère, et Lia, la fille. Cette dernière découvre le secret bien gardé de son arrière-grand-mère, seulement quelques jours après son décès. Elle retrace alors la vie de cette femme, qu’elle croyait connaître, allant de découvertes en découvertes. Ce parcours, mêlé de malaises et d’incompréhension, chamboule sa propre conception de l’amour et lui permet de se comprendre elle-même. Une histoire touchante, entre amour, mensonges et passions. A lire absolument ! 

Nina Zaffran, TL

Cent-sept ans

Un livre qu’on pourrait relire... cent-sept fois.

« Nine savait qu’elle n’avait jamais oublié la terre qui l’avait enfantée. Nous sommes ainsi faits, nous cherchons toute notre vie à nous glisser dans le lit du temps pour retrouver le pays natal, fascinés que nous sommes par les femmes qui, au premier matin du monde, nous ont donné la vie. »

Bercé par la tendre mélopée d’une histoire empreinte de poésie, le lecteur ne peut qu’être séduit par Cent-sept ans, premier roman de Marie-Aimée Lebreton. Célébrant les attraits d’une Kabylie grandiose, dans laquelle l’amour s’oppose à la guerre qui débute et aux horreurs qu’elle entraine, le livre fait émaner un amour saisissant entre les différents personnages, un amour au-delà des obstacles pourtant nombreux. Madame Plume met au monde une petite Nine. Enfant déchirée, elle grandira immigrée dans un village du Nord de la France, avec le poids d’un père disparu dont elle ne sait rien et la nostalgie d’une terre promise qu’elle n’a pas eu la chance de connaitre. Pour pallier cette souffrance, le piano et sa mère. L’un pour faire plaisir à l’autre, l’autre pour oublier la différence et l’absence. Une profonde ténacité anime la jeune fille dont nous suivons l’évolution, celle de comprendre d’où elle vient, qui elle est, pour enfin pouvoir grandir dans la lumière et non plus s’en cacher. C’est le récit d’un combat, un combat contre l’oubli. Nine possèdera-t-elle assez d’armes ? Véritable hymne aux beautés du voyage, à l’attachement d’une terre, aux bienfaits d’un amour sans failles et à la persévérance d’une lutte, c’est un livre à s’offrir absolument.

Marie-Océane Decriem, élève de première ES.

La Chance que tu as

La Chance que tu as est le premier roman de Denis Michelis. Il nous conte l’histoire d’un jeune homme anonyme, qui pour la première fois décroche un emploi. Il travaille dans le milieu de la restauration, entouré de personnages plus ou moins malveillants. Cependant, il hésite à partir, parce que même s’ il vit des moments douloureux, il a tout de même une situation stable. Ce livre dénonce donc, à travers un personnage auquel on s’identifie facilement, les violences du travail. Il pousse aussi à la réflexion car, en se plaçant dans la peau du protagoniste, on se questionne sur nous-mêmes. Pour savoir si l’on préfère travailler dans des conditions horribles ou ne pas travailler. Et pourtant tout cela se lit de manière aisée puisque l’écriture est légère. Les personnages et les décors sont décrits de manière simple ce qui ajoute au charme au roman.

Lucas Bacquerie TL.

Les Mots qu’on ne me dit pas

Les Mots qu’on ne me dit pas est le premier roman de Véronique Poulain et il a inspiré le film La Famille Bélier.

Il plonge le lecteur dans le parcours d’une « entendante » élevée par des parents sourds. On pénètre alors dans l’intimité d’une famille peu commune, avec un quotidien parfois difficile, mais que l’écriture de Véronique Poulain rend tendre et burlesque. A cause des moyens d’expression et de communication différents, le lecteur a le sentiment d’évoluer alors dans deux mondes parallèles : le monde sonore et celui du silence.

C’est, pour ainsi dire, deux univers qui fusionnent afin de nous offrir un ouvrage original écrit avec finesse et humour.

Camille Potterie, TL

La Fractale des raviolis

Pierre Raufast, La Fractale des raviolis

"Le livre commence sur l’histoire d’une femme qui souhaite empoisonner son mari avec des raviolis, mais un souvenir l’interrompt et entraîne une autre petite histoire, ainsi de suite. Ce crime passionnel est alors interrompu par d’autres intrigues qui nous font voyager dans le temps et l’espace. On passe de l’histoire d’un jeune homme recruté par le gouvernement car il a la faculté de voir les infrarouges et donc de détecter les mensonges, à celle d’un voleur pendant la peste de 1720 à Marseille, etc.

Chaque chapitre est indépendant mais garde un lien avec le précédent ce qui fait que le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer. Les différentes histoires suscitent chacune d’une manière différente notre intérêt et notre curiosité. La lecture de ce livre est facile, drôle, légère ; ce fut un véritable plaisir de le retrouver chaque soir. "

Camille Villeneuve, élève de TL


Accueil du site | Contact | Plan du site | En résumé | | Statistiques | visites : 25499

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ARCHIVES  Suivre la vie du site Edition 2015   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License