Prix Jeune Mousquetaire du Premier Roman

Le retour est toujours périlleux, ...Jean-Claude Lalumière

lundi 18 juin 2012

Le retour est toujours périlleux, et en cela une énigme. Je me souviens vivement de ma première visite en 2011 pour de nombreuses raisons : la chaleur, les rencontres avec les élèves, les auteurs, les organisateurs, les verres partagés avec tous, les amitiés naissantes alors, et la joie de recevoir le prix, bien sûr. Revenir, après une première expérience aussi réussie, c’était prendre le risque de la déception, de céder au travers du vieux schnock qui trouve toujours que c’était bien mieux avant. Cette année, je venais pour assister à la consécration d’un autre. A priori le plaisir allait être moindre. Et pas du tout. Une fois de plus, nous étions rassemblés, et pas par la force des choses, mais pour le plaisir partagé des livres, et c’est quand même ça le plus important, bien avant de savoir qui décroche la timbale. Autour de ces livres donc, nous avons de nouveau fait de belles rencontres, vidé quelques verres et rempli nos têtes de très bons souvenirs, dans la chaleur toujours. Alors, au mépris du péril inhérent au retour, comme je vous l’ai dit au soir qui consacra Alain Guyard jeune Mousquetaire du premier roman(ben oui, il faut quand même le rappeler et le féliciter encore !), je reviendrai. Mais tout bien réfléchi, je n’ai pas besoin pour cela de chercher un prétexte, car j’ai mieux, j’ai une bonne raison, et même des bonnes raisons : des amis. A bientôt donc, les amis !
Jean-Claude Lalumière


Accueil | Contact | Plan du site | En résumé | | icone statistiques visites | info visites 29234

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LIVRE D’OR   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License