Prix Jeune Mousquetaire Rencontres Littéraires

16ème édition le 4 juin 2021 à 16h30

lundi 8 mars 2021 par Eric BUSSON, JLG

Sous la présidence de Romain Slocombe cette édition a lieu le 4 juin 2021 à 16h30 au cinéma de Nogaro.
Vous pourrez échanger directement avec les écrivains, découvrir 10 univers très différents et enthousiasmants et acheter les livres au stand de la librairie Corbel.

LE LAURÉAT DE CETTE 16 ème ÉDITION SERA ANNONCÉ À 16H30 AU CINÉMA DE NOGARO

La remise du prix sera suivie à partir de 17 h de 3 ateliers-rencontres sur 5 thèmes :

- Salle de cinéma :
Romain Slocombe, Christian Niemiec et Ludovic Manchette
Thème : « Le passé pour parler du présent »

- Aux arènes, à la « Casa Palomo » :
Vincent Lahouze et Juliette Adam
Thème : « Écriture et quête d’identité »

- A côté des arènes, à la salle Périé - rugby :
Emmanuelle Favier et Laurent Petitmangin
Thème : « Écrire sur les hommes, écrire sur les femmes »

- Mairie - Salle des mariages :
Fançois-Henri Soulié et Maylis Adhémar
Thème : « La littérature contre les conservatismes »

- Mairie - salle PTT :
Caroline Laurent et Marcia Burnier
Thème : « La fiction pour parler de soi »

17 h - 17 h 45 : Premier atelier-rencontre
18 h - 18 h 45 : Deuxième atelier-rencontre
19 h - 19 h 45 : Troisième atelier-rencontre (sous réserve)

PRIX JEUNE MOUSQUETAIRE DU PREMIER ROMAN Les 5 romans en compétition

Tout va me manquer est l’histoire d’une rencontre amoureuse,
entre ombre et lumière. Tout semble opposer
Etienne et Chloé, pourtant le hasard n’arrête pas de les
faire se rencontrer. Mais est-ce vraiment le hasard ? Elle,
inflammable et imprévisible ; lui, maladroit et rêveur,
dans un curieux mélange de fantaisie et de noirceur, ils
vont pourtant faire un bout de chemin ensemble.

Sixtine, jeune femme très pieuse, rencontre Pierre-Louis,
en qui elle voit un époux idéal, partageant les mêmes
valeurs qu’elle. Très vite, ils se marient dans le rite catholique
traditionnel et emménagent à Nantes. Mais
leur nuit de noces s’est révélée un calvaire, et l’arrivée
prochaine d’un héritier, qui devrait être une bénédiction,
s’annonce pour elle comme un chemin de croix…

Les Orageuses raconte l’histoire d’une impossible réparation
 : celle d’une bande de filles ordinaires qui décident un jour
de reprendre le contrôle de leur vie, ensemble, et de partir
en quête de leur propre justice après avoir été violées.

En 1963, le corps sans vie d’une petite fille noire est retrouvé
à Birmingham, en Alabama. Bientôt, d’autres fillettes
disparaissent. Bud Larkin, un détective privé alcoolique et
raciste, accepte d’enquêter pour le père de la première victime.
A priori, tout oppose Bud à Adela Cobb, une jeune
mère de famille noire, veuve et femme de ménage.

Ce qu’il faut de nuit est l’histoire d’un père qui élève seul ses
deux fils. Les années passent et les enfants grandissent. Ils
choisissent ce qui a de l’importance à leurs yeux, ceux qu’ils
sont en train de devenir. Ils agissent comme des hommes.
Et pourtant, ce ne sont encore que des gosses. C’est une histoire
de famille et de convictions, de choix et de sentiments
ébranlés, une plongée dans le cœur de trois hommes.

Où trouver les livres ?

Le lauréat recevra 1000 € offerts par la mairie de Nogaro.
Vous pouvez vous procurer les livres à l’Office de
Tourisme, au CLAN et à la médiathèque de Nogaro, dans
les médiathèques partenaires, ainsi que chez nos libraires
partenaires : librairie Corbel à Eauze ; « La Chouette qui
lit » à Marciac et « La Litote » à Vic-en-Bigorre.

Le bulletin de vote à télécharger :

Bulletin de vote 2021

Les autres auteurs invités à cette 16ème édition

Romain Slocombe compte parmi les grands noms de la littérature
française contemporaine. Il a écrit une trentaine de romans,
auxquels il faut ajouter des bandes dessinées, des albums
photos, etc.
Les deux thèmes où s’exprime essentiellement son talent, sont
le Japon et la période de l’Occupation. En 2016, il crée le personnage
de l’inspecteur collaborateur et antisémite Léon Sadorsky
dont le quatrième volume des aventures vient de sortir.
En 2019, La Débâcle raconte les tout premiers jours de l’exode,
quand les destinées prennent un tour irrévocable. Enfin, Monsieur
le Commandant
, la « confession » d’un collaborateur français
en proie à ses contradictions, lui vaut le prix « Nice Baie
des Anges » en 2012.
Il décrit comme personne l’atmosphère de l’Occupation. La
précision historique et la force de l’évocation ramènent le lecteur,
souvent avec violence, 75 ans en arrière.

Son dernier roman, Angélus, a remporté le prix France Bleu en
septembre 2020. C’est un roman foisonnant qui emporte le lecteur
au XIIe siècle, en Occitanie, sur les traces de trois personnages
qui ne se connaissent pas mais qui vont se retrouver liés par des
meurtres à la mise-en-scène macabre. Il n’y a pas de passé simple,
Un futur plus que parfait, Le présent n’a plus le temps, Impératif imprévu

 : ce sont les titres des quatre aventures qui mettent en scène le
journaliste Skander Corsaro. Entre Léo Malet et les romans noirs
américains, F-H Soulié a trouvé le ton léger et drôle qui lui permet
d’aborder les thèmes les plus graves et les plus préoccupants de
notre société... Sans lourdeur, sans avoir l’air d’y toucher, en ficelant
habilement ses intrigues, F-H Soulié distille tout en nuance
et sans caricature de belles leçons d’humanité. Il est aussi dramaturge,
scénariste, metteur en scène et comédien.

Le Courage qu’il faut aux rivières, le premier roman d’Emmanuelle
Favier a reçu le prix « Jeune Mousquetaire » en 2018. Ce roman
est consacré aux « vierges jurées », ces femmes albanaises qui
abandonnent définitivement leur féminité pour vivre comme
des hommes. Depuis, Emmanuelle Favier a publié un très beau
livre consacré aux premières années de Virginia Woolf, Virginia,
quand l’autrice de Mrs Dalloway était encore Virginia Stephen.
Elle est poète, romancière, dramaturge et journaliste, et son écriture
exigeante et sensible, nourrit de sa riche expérience littéraire
et artistique.

Caroline Laurent est éditrice. Et son premier roman, Et soudain,
la liberté
, est né d’une rencontre exceptionnelle avec Evelyne Pisier,
une femme au destin extraordinaire, qui avait écrit le récit
de sa vie et voulait le faire publier. Et soudain, la liberté retrace
le destin étonnant qui la conduit de l’Indochine coloniale, où
son père était administrateur, à son engagement aux côtés de
Castro ; mais c’est aussi le récit de la découverte de la création
littéraire et des révélations qu’elle entraîne sur soi.
Le deuxième roman de Caroline Laurent, Rivage de la colère,
confirme son talent d’écrivaine et de conteuse en faisant découvrir
au lecteur le drame vécu par les habitants de l’archipel des
Chagos.

Le premier roman de Vincent Lahouze, Rubiel e(s)t moi, est un jeu
de miroirs dans lequel l’auteur tisse des échos entre sa propre
vie, son adoption dans un orphelinat colombien, et la fiction,
l’histoire de Rubiel, son double, resté en Colombie tandis que lui
connaît la douceur d’une famille aimante. Pour les deux personnages,
la découverte de la littérature et l’écriture agira comme
un exorcisme, une libération.
Son deuxième roman, Quartier libre, est sorti à l’automne 2020.

ET DES RENCONTRES À NE PAS MANQUER

MERCREDI 2 JUIN

- Marciac à 10 heures à la librairie « La Chouette qui lit » :
François-Henri Soulié
- Vic-en Bigorre, à 17 heures à la librairie « La Litote » :
François-Henri Soulié
- Éauze, à 18 heures à la librairie Corbel :
Christian Niemec et Ludovic Manchette
- Marciac à 18 heures à la librairie « La Chouette qui lit » :
Romain Slocombe

JEUDI 3 JUIN

- Éauze, à 17 heures à la librairie Corbel :
Caroline Laurent et F-H Soulié
- Vic-en-Bigorre, à 17 h à la librairie « La Litote » : Emmanuelle Favier
- Fleurance, à 18 h 30 à la médiathèque : Maylis Adhémar
- Lombez, à 19 h 30 à la médiathèque : Laurent Petitmangin
VENDREDI 4 JUIN
- Vic-en Bigorre, à 10 heures à la librairie « La Litote » :
Laurent Petitmangin
- Marciac à 10 heures à la librairie « La Chouette qui lit » :
Maylis Adhémar

SAMEDI 5 JUIN
- Panjas, à 10 heures à la médiathèque : Vincent Lahouze
- Plaisance, à 10 heures à la médiathèque : Laurent Petitmangin
- Riscle, à 15 heures à la médiathèque : François-Henri Soulié
- Pujaudran, à 15 heures à la médiathèque : Laurent Petitmangin


Accueil | Contact | Plan du site | En résumé | | icone statistiques visites | info visites 61565

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Edition 2021   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License